Julie Barranger

Démarche artistique

         Diplômée de l’Université Paris 8 et de l’école Duperré, ma recherche artistique évolue entre interrogation autour du corps, enjeux de la féminité et symbolisation. J’invente une œuvre polymorphe à travers différents média : la vidéo, la performance, le stylisme, le dessin, la peinture, l’encre, la photographie, l’installation, l’écriture. 

J’ai initié mon travail de plasticienne dans les années 2000 en explorant la sensualité et la sexualité avec des objets érotiques, l’intérieur du corps et ses organes. Mes voyages m’ont aussi inspirée des photos, des textes, des rencontres, des collaborations ; j’ai en effet vécu quelques temps à Milan en Italie lors d’un séjour ERASMUS, à Barcelone en Espagne, puis quelques années plus tard à Tokyo au Japon. Ces villes et ces cultures m’ont profondément influencée dans ma quête artistique.

La danse tient une place particulière dans ma vie et a évolué vers la performance au fil du temps. La vidéo m’a permis d’exprimer mon goût pour le mouvement, la mode et la performance. Depuis mon passage à l’université Paris 8, ma recherche s’est enrichie d’une exploration de la cartographie comme langage plastique. Cette thématique m’a conduite à l’écriture et la réalisation d’une série fantastique sur le chamanisme urbain: Night Maps, qui prend aussi racine dans mon séjour au Japon.

Formée au Life Art Process, une branche de l’Art thérapie enseignée par Anna Halprin, j’aborde les rapports de l’art à la vie sous forme d’interrogation, de correspondance, de reflet, et de réponse donnée par la pratique et le mouvement.

La couleur rouge est un leitmotiv dans mon travail. Le sang m’a toujours intéressée comme concept et symbole; et des œuvres telles que Geisha, Sang Blanc et Alambics impliquent directement une interrogation autour de ce sang à la fois source de vie, signe de mort, cycle féminin, et porteur d’hérédité.         

Le projet des Vulnérables a pris naissance avant 2000, sous forme de journal intime, et s’est développé au long cours. Pendant longtemps, il fut presque impossible d’exposer ce travail qui restait incompris. Puis les temps ont changé, les femmes se sont révoltées, les esprits se sont ouverts, et j’ai réalisé que ces dessins / peintures de vulves avaient un fort impact, et pouvaient soutenir les femmes.

Mon inconscient me guide dans la création jusqu’à faire surgir une vision, souvent issue d’une sensation intérieure étrange et ambivalente qui se développe dans différentes directions, jusqu’à en extraire un concept. Dans mes œuvres, comme dans ma vie quotidienne, je cherche à rétablir le lien entre les mondes invisibles et la réalité tangible. Le seuil avant un point de basculement, l’aspect initiatique des choses, me fascinent.

Ma propre conscience d’être au monde me guide à travers les méandres de mes associations d’idées, et des métaphores émergent en observant les formes de la nature: la biologie, le corps humain, la végétation, la pulsation des grandes villes, le rythme des saisons, le mouvement de l’univers…

 

Ce que je souhaite transmettre par mon travail artistique:

  • soulever des questions de société qui touchent à l’intimité
  • amener de la poésie dans la vie de mes spectateurs
  • susciter de l’émerveillement, du désir et de la joie
  • hybrider des univers qui ne se rencontrent pas
  • soutenir le moral, l’émotionnel, l’estime de soi, guérir des blessures par l’art
  • inventer de nouveaux concepts pour faire évoluer les regards.

Pour échanger avec moi sur tous ces sujets, rendez-­vous à la rubrique “Contact“.

Biographie thématique

Expositions individuelles :

– Septembre 2020: Les Vulnérables, Métamorphose, LA GALERIE, Paris. 
– Juillet 2019 : Les Vulnérables, l’Orfèvrerie, St-Denis.
– Décembre 2016 : Les Vulnérables, Aux Dessous de Montmartre, Paris.
– Mars 2016 : Adieu Grimoire ! AUP gallery, Paris.
– Juillet 2015 : Punching Fruit, Galerie En cours, Paris. 

Expositions collectives :

– Mai 2021: Les Vulnérables, au festival Hédoné, château du Fey, Bourgogne Franche-Conté.
– Décembre 2020: Les Vulnérables, Le Pré à Vie, Pré-St-Gervais. 
– Juin 2020 : Les Vulnérables, Museo de la Vagina, Mexico.
– Février 2020 : Les Vulnérables, Laboratoire d’exposition, Paris.
– Octobre 2019 : Les Vulnérables, Paris Night Market, Paris.
– Juin 2017 : Aldo’s day, Aux Dessous de Montmartre, Paris.
– Mars 2017 : Autoportraits Life Art Process, Bretagne.
– Mai 2011 : Le Mai qui te plaît, Espace Synesthésie, Saint-Denis.
– Mai 2009 : 26ème rendez-vous des Jeunes Plasticiens, La Garde, Var.
– Mai 2009 : Living Alive, Coeur de Ville Vincennes.
– Avril 2009 : Beautiful Art 2007-2009 Saint-Denis.

Filmographie :

– Night Maps: Écriture et développement d’une série, 2016-actuellement.
Pilote tourné en septembre 2021
– Punching Fruit : vidéo performance, 2,34 min, 2015
– Écriture de scénario d’un court-métrage: Les nuits ensevelies, 2012-2013
– Jules est une femme : vidéo performance 6,37 min, 2011
– 109 Girls : vidéo 13,03min, 2010
– Tokyo lips : vidéo 10,08min, 2010
– Shooting Stars Never Return : vidéo 7,32 min, 2010
– Adieu Grimoire! : vidéo performance 5 min, 2009
– La projectionniste : vidéo 10,30 min, 2009
– Freak House : vidéo performance 5,46 min, 2008
– Gioco infinito : vidéo 3,37 min, 2008
– Geisha : vidéo performance 3,52 min, 2001- 2007

Diffusion :

– La chaîne Souvenirs From Earth TV, disponible sur internet, sur les box
en France et sur le câble en Allemagne, diffuse les vidéos:
«Geisha», «109 Girls», «Tokyo Lips».

Ventes aux enchères d’art vidéo :

– Juin 2014: Pixeling vente IESA, au Garage Turenne, Paris.
Vente de ma vidéo exposée: Adieu Grimoire.
– Janvier 2014: Drouot art-video, Paris, vente dirigée par Maître Wapler
commissaire priseur et Arnaud Brument expert d’art.
Vente de mes 2 vidéos en coffrets en édition limitée: Geisha et Tokyo Lips.

Festivals :

– Avril 2016 : Fenêtre sur l’Europe : Liberté je te filme, France et Europe.
– Mars 2016 : No Gynophobie, en ligne, France.
– Octobre 2015 : Festival NIKON en ligne, France.
– Septembre 2015 : SESIFF Seoul Extreme Short film festival, Seoul, Corée.
– Octobre 2011: Out of Fashion Moscow, Russie.
– Août-septembre 2011: Festival internacional de Curtas metragens de São Paulo, Brésil.
– Mai 2011: Festival Nomade, Galeries du Haut-Marais, Paris, France.
– Mai 2011: Out of Fashion, Maastricht Edition, Pays-Bas.
– Février 2011: Rotterdam International Film festival, Pays-Bas.
– Février 2011: Yebisu International Film Festival for Art and Alternative Vision,
galerie Out of Place, Tokyo, Japan.
– Juin 2009 : Futur en Seine, festival de création numérique, Paris, France.

Performances publiques :

– Mars 2017 : Performance Life Art Process avec autoportrait, Bretagne, France.
– Juillet 2011 : « Flash mob lingerie », 1 rue de Richelieu, Paris, France.
– Mai 2011 : « Appelez-moi Jules », Musée Jacquemart-André, Paris, France.
– Février 2011 : « 109 Girls Perform », 109 department store, Shibuya, Tokyo, Japan.

Styliste photo :

De 2004 à 2015, prestations free lance pour :
Magazines: Standard, Ever, Sensuelle.
Films: Souvenirs from earth TV, Marcus Kreiss, Sephora, La traque,
20 nuits et un jour de pluie, Dernier round.
Agences de mannequin: Elite, Ford, Metropolitan.
Catalogues de mode: Pedro Williams Borquez, Britta Uschkamp, Kiolla, We Love.

Chercheuse en tendance :

– 2010-2011 : Fashion-snoop, website, USA.
– 2010 : AIM Consulting INC, Japan.
– 2010 : Louis Vuitton city guide Tokyo.
– 2003- 2011 : Bureaux de tendance Sylvie Danet, Paris.

Portrait N&B
photo par Audrey Jean

Julie Barranger, artiste pluridisciplinaire

Etudes et formations

– 2016 -2017: Formation en Life Art Process (Art et danse thérapie) Association Tamalpa France.

– 2012 : Master 2 Art contemporain et nouveaux médias, Université Paris 8

– 2005 : Formation en danse contemporaine, Ecole RIDC Paris.

– 2002 : CEAP (Certificat d’Etudes en Arts Plastiques, ENSBA Paris-Cergy.

– 2001 : ERASMUS (Etudes en Europe), NABA Milan, Italie.

– 2000 : BTS art textile et impression, ESAA Duperré, Paris.

– 1999 : DEUG Histoire de l’Art, Université la Sorbonne Paris.

Instagram Vulnerables_

Pinterest